Ganhi, le centre ville de Cotonou, est poussiéreux, plein de bruit et du mouvement ininterrompu de la circulation des zems et des voitures (ainsi que les camions qui en ce moment bloquent les rues alentour du port). J’aurai sûrement l’occasion d’en reparler plus tard.
Mais-mais-mais, tout près de Cotonou, il existe aussi des coins tranquilles et rassérénants (dont l’accès se mérite un peu quand même), où manger des brochettes de poisson délicieuses en paressant au bord d’une piscine d’eau de mer, et où prendre ses premières couleurs en toute décontraction… (évidemment, non sans avoir procédé préalablement à l’application consciencieuse de crème solaire indice 50 pour ceusses qui se poseraient la question)


Vous noterez que faire bronzette à la plage n’est pas une activité qui fait recette au Bénin. C’est vraiment un truc de « yovo » (Blanc) que je n’ai même pas encore pratiqué.



Alors, qui vient me voir très bientôt au Bénin ? ^^

Publicités