De retour au bout de 24h au lieu des 48 prévues, pour cause de petits couacs dans l’hébergement pourtant plutôt réputé, découvrir Grand Popo en version farniente m’a quand même fait plaisir et m’a fait prendre l’air agréablement à environ 80 km de Cotonou, loin de l’agitation fiévreuse de la capitale.

Luxe, calme et volupté.
Coucher de soleil à Grand Popo

Un peu d’évasion…
La vieille barque à Grand Popo/2

Je n’étais pas la seule à « lézarder » au bord de la piscine…
Y'a pas d'lézard...

Et revenir plus tôt m’a permis d’assister ce soir à une superbe pièce de théâtre à l’Institut Français, jouée par un excellent comédien… belge: L’appel du large. Tout un programme (je vous encourage vivement à visiter le lien ci-avant)!

M’a tellement plu que j’accompagne les élèves de l’atelier théâtre du lycée,  à l’invitation de leur prof, pour revoir Etienne van der Belen  mercredi!

Publicités