En France je n’étais déjà pas (je pense) une fan inconditionnelle de la société de conso (j’avais l’autocollant « Stop pub » sur ma boîte aux lettres, ici pas besoin et c’est un truc qui ne me manque vraiment pas).
Mais l’esprit récup’ qui règne au Bénin est, comment dire ?… propice à la méditation sur le destin de nos objets usés.
Voici un exemple pas isolé de ce que deviennent ici les chaises de jardin qui ne sont plus de la première jeunesse. Photo prise juste au coin de ma rue:

Chaise bipède

Comme  me l’a joliment soufflé un Meuble(!) de ma connaissance, ici  c’est la chaise qui est assise ! ^^

Publicités