Toutes les photos que je vous propose de cet événement majeur, sauf les 4 que je signalerai en les précédant d’un astérisque (*), sont de mon copain Jessy, qui a assuré pendant que je pataugeais lamentablement dans mes prises de vue. Merci à lui d’avoir si bien mitraillé, et surtout d’accepter de me prêter 14 de ses photos pour illustrer ce billet.
Vendredi à 15h45, pendant que Rémi dormait à poings fermés sur sa moto (cf billet précédent), le pape devait donc quitter l’aéroport après les discours d’arrivée, et emprunter l’avenue Jean-Paul II pour se rendre à l’église Notre-Dame, au centre ville.
Il y avait donc du monde pour l’attendre sur le trajet:
(*)

(*)

Certains finissent même par s’endormir:

Va-t-il enfin arriver?

Ça y est, le voilà!

Coucou! :D

Il est suivi de près par un cortège pittoresque et joyeux: des zems (en gilets jaunes) et mobylettes pétaradant leur habituel nuage d’essence de contrebande (ce nuage qu’on respire dès qu’on s’aventure au milieu de la circulation quotidienne en ville)…

d’autres véhicules enthousiastes…

une foule en liesse d’acclamateurs courant ou marchant…

(*)

Vers 17h30, retour du centre ville vers la Nonciature, située tout près de chez nous, par la Marina, qui est au bout de notre rue. Il y avait nettement moins de foule, mais on y était quand même!
La preuve que j’essayais bien de faire des photos, moi aussi:

(Les copines, j’espère que vous aurez reconnu la robe que je porte!)

Et voici ma seule photo à peu près (hum) potable (hum) de la papamobile:
(*)

Un dernier petit coucou de ses fans pour la route:

Et voilà, c’est fini! Un vendredi bien rempli…
Encore un grand merci à Jessy le meilleur des paparazzi! :)
Et désolée pour la détérioration des images qui n’ont pas vraiment aimé la compression… :-/

Publicités