Depuis le temps que je voulais m’acheter des tissus, je me suis lâchée et j’en ai rapporté tout un assortiment du Ghana. Maintenant, il va falloir réfléchir à ce que je veux en faire (bon ça, ça va pas être trop difficile: des fringues!^^) et trouver le (la) couturier(e) qui va bien. En attendant (si j’arrive à m’arracher à ma contemplation émue) je retourne à mon boulot en retard [Eyzandè!]

Publicités