Et voilà ! Et le Burkina en mode road trip, c’était le pied! (Mouhahaharf kêlédraule!)

Plus sérieusement, c’était:
des milliers de km (plus de 3 000 avalés en 11 jours), pour aller en voiture depuis Cotonou jusqu’à Banfora et même un peu plus loin en passant par Ouagadougou, et revenir sans une seule panne,
des paysages variés et magnifiques d’est en ouest et d’ouest en est,
de belles balades, des journées et quelques nuits chaudes (pas torrides, hein, entendons-nous bien : étouffantes !) et des litres d’eau engloutis,
des orgies de mangues de toutes espèces,

des découvertes et des rencontres avec des « hommes intègres » (et d’autres un tout petit peu moins, mais c’est le jeu ma pauvre Lucette) et des associations méritoires et porteuses de nobles et optimistes perspectives d’avenir (je vous en reparlerai plus tard),
et surtout,
environ 1 200(hum) plus de 2 000 photos en cours de tri (pas très rapide sur mon vieil ordi fatigué)…
Promis, je ne vous les infligerai pas toutes et essaierai de choisir mes préférées pour vous montrer tous ces petits bonheurs: la vieille mosquée de Bobo-Dioulasso, les dômes de Fabédougou et les cascades de Karfiguéla, le village troglodyte de Niansogoni, les pics de Sindou au sommet desquels on resterait bien assis pour l’éternité, le lever du soleil et les hippos au lac de Tengréla, le pique nique chez les papillons, la course avec l’orage en revenant sur Ouaga…
Préparez-vous donc à une burkinafasite aigüe dans les billets à venir. ;)
Eyi zaandè !

Publicités