Retour de la cuisine africaine. L’attiéké est d’origine typiquement ivoirienne, mais c’est un plat très apprécié et consommé dans toute l’Afrique de l’ouest, donc au Bénin aussi. Il s’agit d’une semoule fine de manioc, au goût légèrement acide en raison de la fermentation nécessaire à sa fabrication, encore largement artisanale même si des usines existent en Côte d’Ivoire, tant la production y est importante (c’est d’ailleurs apparemment un secteur économique très dynamique).
L’attiéké, plat peu cher et peu calorique, est accompagné de viande ou poisson avec une sauce au choix, moi j’adooore la version avec poisson braisé et légumes épicés de notre vendeuse préférée : oignons et tomate bien sûr, carottes, feuilles de chou, et aloko (ces déééélicieux tronçons de banane plantain frite, mmmh… quoiqu’en ce moment la vendeuse a dit qu’il m’était déconseillé d’en manger, conseil observé à contrecœur : ici ils ne sont là que pour la photo, ce n’est malheureusement pas moi qui les ai savourés).

Inutile de vous préciser que je dédaigne le piment, mais évidemment normalement c’est servi avec, comme dans tous les plats dignes de ce nom en Afrique. C’était mon repas de ce midi. :)

attiéké

Eyi zaandè !

Publicités