Archives des articles tagués avion

Samedi dernier, Abi m’avait proposé de l’accompagner dans un tour en avion privé au-dessus de Cotonou. Je vous laisse deviner si j’ai hésité longtemps avant d’accepter !
En plus, le temps était clair et le vol parfait car nous avons eu la chance et l’honneur d’être pilotées par l’Attaché de Défense près l’ambassade de France, le colonel Deuwel, grâce à qui nous avons passé une grosse demi-heure à nous réjouir comme des gamines des paysages découverts depuis le ciel (lorsque je décolle et atterris avec Air France, c’est toujours dans la nuit noire, et la découverte de ce paysage était donc une grande première pour moi).
Cliquez sur les images pour les afficher en plus grand.

Nous avons décollé face à la mer et avons longé le quartier de Fidjrossè et un  bout de la route des pêches au-dessus de l’eau…
DSC_0058.2rdm
DSC_0061.2rdm
…avant de prendre vers l’intérieur des terres. Nous avons croisé la route de Ouidah…
DSC_0067.2rdm
…puis avons piqué vers le village lacustre de Ganvié, au bord du lac Nokoué, où les pêcheurs ont une bien poétique façon d’entourlouper les poissons :
DSC_0070.2rdm
DSC_0072.2rdm
DSC_0076.2rdm
DSC_0077.2rdm
DSC_0079.2rdm
DSC_0080.2rdm
DSC_0082.2rdm
DSC_0088.2rdm
En retournant vers Cotonou nous avons eu un aperçu de l’immensité du lac :
DSC_0091.2rdm
Puis nous avons retrouvé la ville. La place sainte-Cécile à Aïdjèdo (au fond, près du pont, l’emplacement du fameux et gigantesque marché de Dantokpa) :
DSC_0094.2rdm
La place de l’Etoile Rouge, héritage de la Révolution (pour aller dans la direction de chez moi, il faut prendre l’avenue qui passe devant le grand immeuble à droite) :
DSC_0100.2rdm
J’espère que la balade vous a plu et rafraîchi l’esprit autant qu’à moi.
Eyi zaandè !

Publicités

J’aime toujours être à côté du hublot dans l’avion, surtout dans le sens Paris-Cotonou : quand il n’y a pas de mauvais temps, comme ce 2 janvier, c’est un inlassable plaisir de voir le ciel changer au fil du voyage.
P1000020
Les très moches petites pétouilles que je n’ai pas réussi à maquiller sont dues aux cristaux de givre à l’extérieur de la vitre…
P1000022
P1000023
P1000024
Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble!
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble!
(…)
— Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D’hyacinthe et d’or;
Le monde s’endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

extrait de L’Invitation au voyage, de Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal (1857)
P1000025
P1000026
P1000028
P1000030

A destination, après une grosse demi-heure de guet devant le tapis croulant poussif et gémissant, plus chanceuse que certains de mes voisins de tapis qui commençaient à douter, devant la valse des bagages, que l’attente pour les récupérer soit inférieure aux 6h du vol ^^, j’ai fini par retrouver mes deux valises avec toutes leurs roulettes ;-), mon chéri et ma maison à 30°.
Eyi zaandè…