Archives des articles tagués hippopotames

Youhou, les conseils de classe et les cours sont terminés, il est temps que je vous montre les dernières séries du Burkina avant de bientôt commencer à songer aux valises…

L’après-midi du 7e jour, « Papa » nous a emmenés en haut des pics de Sindou, un endroit dont la magie nous a subjugués. C’est un plateau hérissé de pics rocheux sculptés par les éléments. (photos plus grandes en 1 clic komdab)


La vue sur la plaine alentour y est bien sûr imprenable, mais il y règne surtout une vraie atmosphère de quiétude mystique, sans doute parce que l’endroit a été et reste encore un lieu d’initiation pour les jeunes garçons.

Une petite vue prise au grand angle par Jessy:

Et le point de vue que j’avais depuis mon perchoir en haut des rochers (cf billet précédent) !

Le soir, nouvelle nuit en campement, à côté du lac de Tengréla, mais cette fois pour éviter les cases surchauffées nous faisons installer nos lits à la belle étoile – avec moustiquaires évidemment, même si elles ne sont pas visibles sur la photo ;-)

Debout pour la deuxième fois avant l’aube, nous aurons cette fois le plaisir d’être récompensés par le lever du soleil sur le lac, et la rencontre des hippopotames, qui nous ont fait l’honneur de bailler devant notre objectif, ce qui  est plutôt rare.







Bons baisers de Lomé (Togo) où je suis encore jusqu’à demain pour faire passer les oraux du bac. Eyi zaandè !

Chose promise, chose due. Voici un petit échantillon des animaux vus lors de mon  tour à la Pendjari pendant les vacances de février : crocodiles, hippopotames, phacochères, antilopes, babouins, buffles…  A bord de la voiture, l’oeil et le cou tendus pour guetter les animaux à gauche, à droite, et dégainant fébrilement l’appareil pour fixer sur le capteur ce que je prenais dans les mirettes, j’ai eu comme l’impression d’avoir passé 24h dans un documentaire, excitée comme une petite fille !… Mettons donc les cadrages approximatifs et les photos un peu floues sur le compte de l’émotion. ;-)

Où sont les trois crocos ? Cache-cache…
En solo ou en famille…
Un bébé qui a perdu sa maman, poussant des petits cris à fendre le coeur:
Une bande  d’antilopes à l’horizon sous un arbre chargé de nids de tisserins:
Biches, antilopes, cobs de Buffon…  je ne suis pas spécialiste. De jolies bêtes en tout cas.

A peine deux mètres devant la voiture:
Et plus loin, cinq ou six mètres derrière la voiture…


Je ne sais plus (pas?) le nom de ce singe:


Et, pour finir en beauté, encore une petite série…



Et LA preuve que j’ai vu un lion, LE lion ! (à gauche au premier plan,  j’ai choisi de laisser un bout de la tête de mon collègue, sorti de la voiture pour prendre de meilleures photos… je n’en menais pas large… heureusement que le roi de la savane, à une quarantaine de mètres environ -le téléobjectif tasse la perspective-, venait tout juste de se réveiller sous nos yeux… il a souverainement tourné les talons et est parti voir ailleurs si nous y étions) :

Il s’agit bien d’un lion et non d’une lionne, ici au Bénin les lions n’ont pas de crinière flamboyante, nous a dit un guide.

Comme pour les masques précédemment, aucune prétention artistique, et beaucoup d’imperfections techniques, je ne suis pas une grande photographe animalière, mais juste de bons souvenirs et le plaisir de partager ce que j’ai vu.

J’espère que ça vous aura plu, en tout cas l’an prochain, j’y retourne.  Eyi zaandè !