Archives des articles tagués route des pêches

Samedi dernier, Abi m’avait proposé de l’accompagner dans un tour en avion privé au-dessus de Cotonou. Je vous laisse deviner si j’ai hésité longtemps avant d’accepter !
En plus, le temps était clair et le vol parfait car nous avons eu la chance et l’honneur d’être pilotées par l’Attaché de Défense près l’ambassade de France, le colonel Deuwel, grâce à qui nous avons passé une grosse demi-heure à nous réjouir comme des gamines des paysages découverts depuis le ciel (lorsque je décolle et atterris avec Air France, c’est toujours dans la nuit noire, et la découverte de ce paysage était donc une grande première pour moi).
Cliquez sur les images pour les afficher en plus grand.

Nous avons décollé face à la mer et avons longé le quartier de Fidjrossè et un  bout de la route des pêches au-dessus de l’eau…
DSC_0058.2rdm
DSC_0061.2rdm
…avant de prendre vers l’intérieur des terres. Nous avons croisé la route de Ouidah…
DSC_0067.2rdm
…puis avons piqué vers le village lacustre de Ganvié, au bord du lac Nokoué, où les pêcheurs ont une bien poétique façon d’entourlouper les poissons :
DSC_0070.2rdm
DSC_0072.2rdm
DSC_0076.2rdm
DSC_0077.2rdm
DSC_0079.2rdm
DSC_0080.2rdm
DSC_0082.2rdm
DSC_0088.2rdm
En retournant vers Cotonou nous avons eu un aperçu de l’immensité du lac :
DSC_0091.2rdm
Puis nous avons retrouvé la ville. La place sainte-Cécile à Aïdjèdo (au fond, près du pont, l’emplacement du fameux et gigantesque marché de Dantokpa) :
DSC_0094.2rdm
La place de l’Etoile Rouge, héritage de la Révolution (pour aller dans la direction de chez moi, il faut prendre l’avenue qui passe devant le grand immeuble à droite) :
DSC_0100.2rdm
J’espère que la balade vous a plu et rafraîchi l’esprit autant qu’à moi.
Eyi zaandè !

Publicités

Un peu de couleurs dans un dimanche qui avait commencé sous les gouttes…
Ça faisait un petit moment que vous n’aviez pas vu la route des pêches, non ? J’espère vous faire  entendre un peu le bruit des vagues.











[Aujourd’hui en cliquant sur les images vous pouvez les afficher en grand, mais pfff… un peu galère pour moi à télécharger dans ce format, c’est pour ça que je ne le fais pas à tous les coups]

Observation des pêcheurs qui remontent leurs filets sur la route des pêches samedi, un dur labeur pour une prise plutôt modeste…

…et prise en flag’ de bêtises faites exprès pour attirer mon attention hier à Porto-Novo. Les enfants m’appelaient (« yovo! yovo! » ) pour que je les prenne en photo. Donc voici une version africaine du Manneken Pis:


Plus sérieusement, je vous montre aussi la cathédrale de Porto-Novo

et la statue immense du roi Toffa:

« Sur la liste dynastique des princes d’Allada ayant exercé le pouvoir à Porto-Novo, il occupait la 19ème position. Il a connu le plus long règne ( 1874-1908). Mais il a été aussi un Roi controversé. Dè Toffa a été un grand Roi sur le trône de Porto-Novo.(…)le plus puissant et le plus important que le royaume de Porto-Novo ait connu. » (infos provenant de la page http://fr.allafrica.com/stories/201004270981.html )

[Eyzandè!]