C’est parti pour onze jours en compagnie de mes fidèles Céline et Jessy.
Comme j’ai vraiment pris trop de photos, je vais essayer de m’obliger à des sélections les plus draconiennes possibles, et je ferai des thématiques. Pour commencer, quelques paysages de la route parcourue les premiers jours (cliquez sur les images pour les voir en plus grand).

Notre premier grand objectif à atteindre : Ouagadougou, à environ 1 000 km de distance, couverts en un peu plus de deux jours en prenant notre temps, et surtout en ne roulant pas la nuit.

A Dassa (Bénin), le passage à la pompe prend une allure insolite en raison des travaux en cours (pour cette photo, prise de vue Jessy, j’étais bloquée dans la voiture):

Une petite rénovation n’est pas du luxe, il faut l’avouer à la vue de cette vieille pompe:

On roule, on roule, on avance (« on évolue » au Bénin, « on progresse » au Burkina ^^ )…

Passée la frontière, nous traversons des étendues arides qui contrastent avec la verdure béninoise.






Il fait très chaud, sec et très soif. La nuit d’escale à Fada N’Gourma restera gravée dans nos souvenirs comme une vraie rôtissoire malgré le (maigre) brassage d’air (chaud) du (petit) ventilo fixé au plafond de la chambre d’un hébergement au confort un peu…  rudimentaire, quoique sympathique.

Arrivés à destination, la clim de l’hôtel fonctionne, mais une coupure de courant momentanée nous en prive quelques heures; en attendant, une coupe « miss Ouaga » sera un réconfort de bon  aloi. (Chocolat, coco, noisette, et en remplacement du parfum « crunch « épuisé, vanille-pécan… eh quoi, c’est ça les vacances, ou bien ?)

Publicités